_ »

Base de données : ajouts avril 2019

Permalien 25 Avril 2019 par sys_admin, Catégories: Accueil

 La campagne de réadhésion 2019 de l’Entraide généalogique BMN semble terminée. Vous êtes sans doute impatients d’avoir des nouvelles de votre association. Il fallait attendre de pouvoir constituer la liste définitive des adhérents qui permet d’envoyer ce message à toutes et tous. Tout d’abord, souhaitons la bienvenue aux nouveaux ou aux “revenants". Nous les encourageons à nous faire part de leur ascendance et plus généralement de leurs recherches pour publication dans notre revue, Le Colporteur. Cette recommandation reste valable pour tous nos membres ! Vous avez sans doute toutes et tous du nouveau à nous communiquer.

  Il est donc temps de faire part à nos membres fidèles de ce qui leur est proposé de nouveau dans nos bases de données. Les relevés complets s’essouflent un peu. On pourrait penser qu’ils ne sont plus aussi utiles depuis que les registres numérisés sont accessibles drectement en ligne dans nos départements. Toutes celles et tous ceux qui ont déjà passé des heures à s’user les yeux en “feuilletant” ces registres en ligne savent qu’il n’en est rien. Disposer d’un relevé indexé sur les numéros de page des registres numérisés est une aide précieuse qui protège notre vue ! Et cela fait en outre gagner du temps, même si ce n’est pas un argument très pertinent pour les “maîtres du temps” que sont les généalogistes. Donc continuons, si possible, pour le bien de tous, à relever les actes en indexant les numéros de pages. Ou encore, complétons les anciens relevés en les indexant.

 En attendant, il y a une catégorie de relevés dont l’utilité reste incontestable, ceux qui répertorient les mariages au chef-lieu de canton lors des an VII et an VIII de la République (1798-1800 environ). En effet, quoi de plus frustrant que de savoir qu’un mariage a eu lieu dans les années 1798-1800, très probablement dans le village de la mariée, et de ne rien trouver dans les registres du dit village - ni d’ailleurs dans le village du marié ou même à l’entour. Déjà que ces registres sont particulièrement difficiles à parcourir parce qu’ils sont verbeux et avec des dates “révolutionnaires” peu familières, mais si en plus on n’y trouve rien, il y a de quoi être fâché… Nous connaissons l’explication : sans doute par raison d’économie et/ou d’efficience (déjà) la République avait décidé de regrouper les célébrations des mariage - et donc les enregistrements des actes - au chef-lieu de canton (loi du 23 fructidor An VI - 30 Aout 1798) à partir du 1er vendémiaire an VII (22 septembre 1798). Cela ne dura pas très longtemps car cette loi fut abrogée par celle du 28 pluviôse An 8 (17 février 1800). Pour retrouver notre mariage, il faut donc d’abord trouver la liste des cantons de l’époque et y repérer le canton dont dépend le village de la mariée. Ensuite il faudra consulter les registres du chef-lieu pour y trouver celui qui contient les mariages des villages du canton (séparé ou pas de celui qui contient les mariages du chef-lieu). À l’inititative de M Jean-Claude Ducos, l’EGBMN a très tôt pensé qu’il seait bon de proposer un relevé systématique des mariages ayant eu lieu dans les différents chefs-lieux de canton, en commençant par le Calvados. Cette ressource est un des avantages réservés à nos gentils adhérents…

Voici donc les nouveautés du premier trimesre 2019. Cette fois, avec M de Mascarel, nous nous intéressosn aussi au département de l’Orne.
* Bretoncelles : 50 mariages au canton (an 7 - an 8)
* Condeau : 65 mariages au canton (an 7 - an 8)
* Nocé : 72 mariages au canton (an 7 - an 8)
* Préaux : 99 mariages au canton (an 7 - an 8)
* Rémalard : 150 mariages (1793-1800) et au canton (an 7 - an 8). Le registre pour l’an 7 n’existant pas, ce sont les promesses de mariage.
* Vimoutiers : 130 mariages au canton (an 7 - an 8)
* Rânes : 134 mariages au canton (an 7 - an 8)

 Ne laissez pas M de Mascarel seul devant les registres de l’Orne ! Si vous disposez d’une connexion raisonnablement rapide, vous pouvez facilement participer à la collecte des mariages au chef-lieu. Prenez un contact préalable pour vous assurer que personne d’autre n’a des visées sur le même chef-lieu que vous et pour connaître les consignes à suivre impérativemnt pour que votre travail soit compatoble avec nos bases.

 Mme Jouenne nous a fourni des relevés du département de la Manche. NB: pour entrer dans nos bases, ces relevés nécessitent une adaptation qui prend du temps; ils ne seront peut-être pas encore consultables lors de la publication de ce message.
* Blainville 76 mariages au canton (an 7 - an 8) pour les communes d’ Agon, Blainville, Boisroger, Brainville, Gouville, Le Homméel, Linverville, Montcarville, St Malo de la Lande, Servigny et Tourville.
* Coutances 119 mariages au canton (an7 - an 8) pour les les paroisses de Bricqueville la Blouette, Cambernon, Courcy, Coutances, Gratot, Monthuchon, Nicorps, Orval, Saussey, St Pierre de Coutances, St Nicolas de Coutances, La Vendelée.
* Geffosses 123 mariages au canton (an 7 - an 8) pour les communes d’Ancteville, Anneville (an 8), Créances, Geffosses, Millières, La Feuillie, Montsurvent, Muneville le Bingard et Pirou.
* Le Homméel relevés BMS complets : 875 baptêmes (1695-1795), 262 mariages (1695-1794), 620 décès (1695-1795). Ces relevés seront en partage Geneabank.

 M Ducos, quant à lui, continue à s’intéresser au Calvados.
* Fervacques : 162 naissances (1625-1790), 475 mariages (1672-1791), 35 décès (1674-1786). Ce relevé est en partage Geneabank.
* Fontaine-henry : ancien relevé de 1997 par Christophe Poulain, mis à jour en 2019 par J.C. Ducos. 125 naissances (1693-1792), 320 mariages (1707-1807), 37 décès (1699-1789).
* St-Loup-Canivet : Commune absorbée par Soulangy en 1828. Relevés partiels 1997 par Ch. Poulain, complétés en 2018 par J.C. Ducos. 189 naissance (1689-1792), 92 mariages (1695-1828), 41 décès (1679-1787)

 Nous ne pouvons pas terminer sans souligner les efforts de Mme Sylvie Beauguillot pour venir à bout du relevé de Crépon. Merci aussi à M Bordeau pour une contribution que vous découvrirez dans le prochain Colporteur (en octobre ?). Enfin, j’espère pouvoir proposer les relevés que Mme Jouenne nous a transmis dans un délai raisonnable (mais il y a encore du travail pour les mettre en conformité avec nos bases).

Aucun commentaire pour le moment